Parlons – en ! N° 118

Journal des Pré-retraités et Retraités des Télécoms des Bouches du Rhône

Roger BAMOUDROU nous a quitté.

roger

 

Tous les militants, tous les syndiqués, le personnel des télécoms, de la poste, les retraités, ta famille, tes proches son atterrés de voir partir si vite un être de ta dimension, de ton envergure, plein de générosité, plein de vie, plein d’optimisme.

Un être qu’on aimait côtoyer avec passion tant tu savais faire partager ton humanité, ton enthousiasme.

Hommage d’Albert Roumieu, au nom de la CGT lors des obsèques de Roger.

 

Nouveaux billets d’humeur

Cette fois c’est Fillon qui me fait réagir en le remerciant tout de même de son hommage, involontaire sans doute, du vice à la vertu.

Je cite François Fillon en visite à Marseille au congrès du syndicat des médecins libéraux : « On ne libèrera pas la santé sans réduire l’emploi public » C’est quoi libérer la santé ? Par exemple en finir avec le tiers payant dit-il.

Autre déclaration celle là non dénuée d’une certaine vérité. Parlant de santé publique, il précise qu’avec « la sécurité sociale imposée par le communistes, on est allé trop loin dans la protection des Français ».

15 septembre à Marseille : Des dizaines de milliers contre la loi travail

parlons-en-118-002

 

 

Nous avons manifestée le 15 septembre 2016, cette manifestation est la suite logique à toutes les manifs et grève du printemps et de l’été 2016.

Elle nous démontre que la loi dite « travail » est toujours rejetée massivement, rien n’est réglé malgré le 49.3. Les décrets à venir nécessitent la poursuite de la mobilisation ainsi que la bataille pour un code du travail du 21ème siècle. Dés le 29 septembre nous remettons ça, pour le pouvoir d’achat de nos pensions.

 

Article lu dans la Provence le vendredi 13 septembre 2016

Ils étaient plusieurs centaines, hier, devant la direction des finances publique. Le cortège intersyndical, parti de Castellane, a rejoint la direction des impôts.

parlons-en-118-003

 

« Les sans-dents sont dans la rue et ils vont être incisifs pour leur pouvoir d’achat ! » Dès la place Castellane, le ton était donné hier matin, sur un fond musical étonnamment rock’n’roll. Les sections retraités de la CGT, de FO, de Solidaires et de la FSU étaient réunies pour une mobilisation unitaire dans le cadre de la journée d’action nationale pour défendre leur pouvoir d’achat, notamment l’indexation de leurs pensions sur les salaires et non plus sur l’inflation et un « rattrapage ». Deux cents personnes selon la police, 1 500 selon les syndicats, ont ainsi déambulé sur l’avenue du Prado pour rejoindre la direction des finances publiques, rue Borde, un petit kilomètre plus loin.

« 14 % des retraités renoncent aux soins »

 

Télécharger le Parlons – en ! N° 118

Laisser un commentaire