Préavis de grève Fédéral Orange-CGT FAPT-5 juillet 2016

Orange SA
Monsieur Stéphane Richard
PDG du Groupe Orange
78 rue Olivier de serres
75015 Paris

Objet : dépôt de préavis de grève pour la journée du mardi 5 juillet 2016

Monsieur le Président Directeur Général,

La CGT dépose un préavis de grève de 24 heures pour la journée du mardi 5 juillet 2016, couvrant l’ensemble des personnels du Groupe Orange quels que soient leurs statuts.

Cette journée d’action répond à l’atteinte manifeste à la démocratie qu’impose le Gouvernement à travers le recours au 49.3, à l’Assemblée Nationale ; alors que 74% de la population française rejettent la loi ! Nous exigeons par ailleurs, le retrait immédiat du projet de loi travail et de construire un Code du Travail du 21ème siècle pour faire progresser le droit du travail dans l’entreprise par notamment :

  • Le maintien et le renforcement de la hiérarchie des normes et de la constitutionnalisation du principe de faveur qui se doit également d’être respecté entre les conventions et accords collectifs eux-mêmes. La négociation collective doit garantir les moyens pour la participation effective des salariés à la détermination de leurs conditions de travail ; les accords dérogatoires n’ont pas lieu d’être ;
  • Des libertés syndicales reconnues et de droits nouveaux d’intervention et d’expression pour les Représentants Syndicaux et les salariés. Une consolidation du rôle des Institutions Représentatives du Personnel. L’arrêt immédiat de toute obligation de dépôt de préavis de grève;
  • L’instauration du principe majoritaire des accords;
  • Un Nouveau Statut du Travail Salarié avec des droits attachés à la personne et transférables d’une entreprise à l’autre.

La durée légale hebdomadaire du travail doit être réduite à 32h en jour et 28h en nuit, avec maintien des salaires et création d’emplois nécessaires :

  • Le contingent d’heures supplémentaires et leur niveau de majoration, doivent être fixés sans possibilité de dérogation défavorable par accord collectif;
  • Un droit à la déconnexion doit être instauré, afin d’encadrer l’usage des nouvelles technologies d’information et de communication dans l’organisation du travail et de mieux concilier la vie privée et la vie professionnelle.

Cette journée sera aussi l’occasion pour les salariés d’Orange d’exiger :

  • La poursuite des négociations salariales car l’accord 2016 ne permet pas de réelles augmentations du pouvoir d’achat. L’attribution du 13ème mois, un véritable dispositif de déroulement de carrière transparent par l’accès à la promotion et une égalité salariale hommes femmes sur la base : « à travail égal, salaire égal »;
  • La création d’emplois et le remplacement de tous les départs (retraites, départs anticipés…);
  • L’amélioration des conditions de travail;
  • Une stratégie d’investissement productif, de recherche et développement;
  • Le développement de l’activité et des technologies sur tout le territoire garantissant le droit à la communication.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président Directeur Général, l’expression de nos salutations distinguée

Pour la CGT FAPT, Cédric CARVALHO
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire