UAT Sondage TEP : La guerre des ETOILES

3*, des formations de moins en moins qualifiantes, un cœur de métier de plus en plus éloigné du service aux usagers.

Les processus s’entassent. A chaque fois qu’une question est mise en avant sur un dysfonctionnement, on met en place un nouveau processus qui ne résout pas le dysfonctionnement mais doit permettre de faire patienter le client.

Pour les salariés-es de l’UAT de plus en plus de clients excédés qui déversent leurs colères sur les agents sensés « prendre en charge le dépannage » !

Les clients sont, la plus part du temps, très mécontents, voir énervés, et le conseiller n’a pas de réponse précise à lui donner. L’organisation des Unités d’Intervention avec un recours à la sous-traitance de plus en plus important ne permet pas aux conseillers de donner au client la date précise de son rétablissement. Les appels sont plus difficiles à traiter et il n’est pas rare de voir des conseillers « péter les plombs » sur les plateaux.

Le métier de conseiller client en assistance technique a perdu tout son sens, le conseiller est un conseiller dédié au client, la responsabilité d’Orange est évacuée, et ce sont les conseillers qui portent la responsabilité des dysfonctionnements.

Que fait le management ? La guerre des étoiles …

Redonner du sens au travail des conseillers-ères ne passera que par l’amélioration des conditions de travail, la ré-internalisation des activités sous-traitées, une réelle qualification des métiers technique SAV.

Pour nos emplois, nos salaires et nos conditions de travail
Rejoignons le côté CGT de la force !

Mots-Clés : # # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire