Construire collectivement le Code du Travail du 21ème Siècle

Journal LDAJ Mai 2016 N° 12

La violence du combat idéologique et l’inégalité des armes ne doivent pas nous conduire à la CGT à adopter une position défensive alors que des progrès sont encore possibles.

Il ne s’agit nullement pas de réaliser une nouvelle re-codification à droit constant mais d’abaisser tous les droits.

Il est nécessaire de fortifier le code du travail pour lutter contre l’explosion de la précarité et la dégradation de la vie au travail. La flexibilité, il n’y en a que trop ; un chiffre: 8 salariés sur 10 sont recrutés sur des CDD, pour une période de plus en plus courte. Il ne s’agit pas de réduire le Code du Travail à une sorte de déclaration de principes ou de droits fondamentaux.

Le projet de loi Travail prend appui sur les recommandations de la mission Badinter.

Pour la CGT, la modernisation du code du travail ne peut se concevoir que visant à faire progresser le droit du travail et non pas à encourager ou à accompagner son dépérissement.
C’est pourquoi, la CGT propose de faire évoluer les droits des salariés vers moins de subordination, plus d’autonomie, tout en sécurisant leur évolution professionnelle.

Le droit au travail est un droit constitutionnel. Le garantir nécessite d’élargir le droit du travail aux enjeux de société.

Ces droits, emploi, carrière et reconnaissance des qualifications, formation professionnelle, protection sociale – garantis collectivement ne doivent plus dépendre du contrat de travail mais être attachés au salarié et cumulables, transférables et opposables à tout employeur.

Sommaire:
Page 1: Construire collectivement le Code du Travail du 21ème Siècle
Page 2: Agir avec les Salariés pour des Droits de Progrès Social
Page 3: Un nouveau statut du travail salarié garantissant à chacune et à chacun des droits individuels et leur transférabilité.
Page 4: Réduire le temps de travail à 32H pour travailler moins, travailler mieux, travailler tous

Journal LDAJ N°12

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire