Force est de constater que la direction veut étouffer à la source toute contestation des salariés

Déclaration Préalable au CHSCT UIM du 10 et 11 mars 2016

Au regard des résultats annuels 2015 d’Orange :

  • 39.445 milliards de chiffre d’affaires,
  • 244.2 millions de clients, soit une hausse de 11.3 millions (= 4.8% sur 1an)
  • 1.225 milliard de résultat net
  • 110 millions reçus de l’état au titre du Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE)

Les moyens financiers existent pour répondre aux besoins exprimés par le personnel, création d’emplois, salaires et pouvoir d’achat, promotions, etc…

A l’UIM, les différents préavis de grève déposés par notre organisation, qui expriment les revendications de tous les services de l’UIM peuvent être satisfaites.

A ce sujet, force est de constater, que la direction veut étouffer à la source toute contestation des salariés, qui ont pour objectif de faire avancer la prise en compte de leurs attentes et leur revendications.

En plus d’autres cas, à travers l’exemple d’Aïcha MRAMER (Fin de la période d’Essai du Contrat PRO) ou Thierry AURIOL DP/CGT Instance St Pierre (Sanction AVANT Demande d’Explication par écrit), vous voulez faire un exemple pour faire peur aux salaries.

De plus, au regard du contournement des prérogatives du CHSCT, cas de la prise en compte de certains droits d’alerte, la direction voudrait-elle anticiper la mise en place du projet de loi travail dit loi ELKHOMRI qui serait la casse du code du travail ( Facilité de licencier, Temps d’astreinte décomptés des temps de repos, possibilité de baisser les salaires et changer le temps de travail, possibilité de passer de 10h à 12 maximum par simple accord, …)

Les 1,3 millions de signatures électroniques,

La mobilisation du monde du travail et étudiants pour la journée d’actions, de grève et manifestation du 09 mars 2016, démontrent à quel point la grande majorité de la population et le monde du travail sont attachés aux droits, aux garanties collectives qui protègent les salariés contenus dans le code du travail.

La CGT demande le retrait de ce projet de loi, elle appelle aussi les salariés à venir participer aux différentes journées d’action, de grève et de manifestation.

Aussi, la CGT revendique de nouveaux droits pour les salariés et vivre dignement.

Elle revendique l’augmentation immédiate des salaires, le recrutement de 15000 emplois en CDI, le 13ème mois, etc… les résultats financiers de 2015 du groupe Orange démontrent que c’est possible maintenant.

Merci de votre attention.
Les membres CGT du CHSCT de l’UI Marseille.

Image
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire