Élections SFR – Parentalité, des droits pour toutes et tous !

Quel salarié de l’entreprise, qui a un ou plusieurs enfants, ne s’est jamais dit: “il me faudrait davantage de jours enfant malade” ?

La CGT revendique le droit à 5 jours d’absences autorisées payées par an et par enfant en cas de maladie.

Par ailleurs, de nombreuses entreprises donnent une prime de rentrée aux salariés ayant des enfants à charge. Pourquoi pas chez SFR ?

De même, il existe un congé rentrée scolaire pour accompagner ses enfants. Qu’en est-il à SFR ?

Trouver une place en crèche est un véritable parcours du combattant, la CGT revendique l’augmentation du nombre de berceaux disponibles pour les salariés de l’entreprise.

Nous demandons que soit sécurisé, dans un accord d’entreprise, le congé parentalité accordé chez SFR aux
salarié-e-s en couple avec une personne de même sexe, en cas de naissance ou d’adoption d’un enfant.

La direction doit ouvrir une négociation sur l’égalité au travail et répondre favorablement aux besoins des salariés !

Un autre regard sur le handicap !

Pour que les regards changent sur le handicap, il faut d’une part accélérer le travail de pédagogie entrepris afin que cesse toute forme de discrimination.

Il faut, d’autre part, permettre aux salariés handicapés ou ayant à leur charge une personne handicapée de concilier vie privée et vie professionnelle. Cela nécessite parfois des aménagements d’horaires, des adaptations de poste de travail ou de tâches.

Mais cela nécessite aussi des droits renforcés:

  • Augmentation du nombre de jours d’absences autorisées payées pour raison médicale (de 3 à 5 jours/an),
  • Création d’un congé exceptionnel de 5 jours pour les “aidants” par an et par salarié.

Préservons nos emplois, le 31 mars, votons CGT !

Mots-Clés : # # # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire